A+ A A-

Roadie #42 - Blog #187

Ravi de vous voir

Revenir après une pause est toujours une chance de voir les choses sous un nouvel angle, mais encore plus maintenant. Je reviens sur la tournée à Nice après une courte absence et une sorte de remaniement ministériel en termes de qui s’occupe de quoi qui fait que je peux être devant le show.
Apres 14 ans à vivre en dessous de la scène, c’est assez énorme. C’est comme passer ses journées à trier des pinceaux et pigments, et un jour sortir pour voir la toile géante et se souvenir de ce que c’est vraiment.
Et ce que c’est vraiment, évidemment – c’est vous. Le public. Voice des gens à Nice qui ont été le « vous » de cette soirée-là.

Je prends l’avantage sur ma nouvelle liberté pendant le show de Barcelone. Après ne pas avoir beaucoup vu le public pendant de nombreuses années, une chose apparait immédiatement : ils ont *tous* des caméras maintenant ! Et waouh – ils aiment s’en servir

Maintenant – il y a déjà eu des tas de choses écrites sur les gens qui filment avec leurs téléphones pendant les concerts.
Pour être honnête, si les gens s’amusent, alors je ne vais pas le remettre en question.
Ce que j’ai décidé, cependant, de chercher quelque chose qui était un peu plus intéressant à mes yeux. Les gens perdus dans l’instant. Les gens qui ressentent le moment avec chaque partie d’eux-mêmes, les gens qui aspiraient chaque bout de l’expérience en se jetant dedans.
C’était la vraie toile dont je parlais plus tôt. Tout le travail, tous les efforts et la lutte sont en fin de compte au service de *que fait le concert ressentir aux gens*. Sortir et être parmi la toile – le ressentir de près est incroyablement énergisant.

Ce n’est pas simplement bon d’être de retour – c’est revigorant !
R42