MOTS-triangle
A+ A A-

Roadie #42 - Blog #141

#42 et les répétitions des nouvelles chansons

20110904
Le fait que je sois assis parmi un tas de valises en train de regarder le piano de Chris doit signifier que les vacances d'été sont vraiment terminées.

J'avais l'intention de partir dans un endroit agréable pendant une semaine ou deux. Pour être honnête cependant, monter dans un avion n'était pas en tête de ma liste de choses à faire une fois que nous sommes rentrés de notre mission "tour du monde en 13 jours". D'après mes calculs, un tour complet de la planète en moins de deux semaines nous a donné une vitesse moyenne de plus de 128 000 km/h pour l'ensemble du voyage. Pas étonnant que j'aie eu envie de rester assis un moment…

Être de nouveau dans la salle de répétition après une pause de quatre semaines donne définitivement l'impression que c'est vraiment le premier jour de retour. En réalité, je me suis lentement calmé au cours de la dernière semaine environ. J'ai préparé de nouvelles chansons qui seront jouées pendant ces répétitions. Paradise n'est qu'à quelques jours de sa sortie, donc apprendre à la jouer en live semble être un plan censé pour le groupe à ce stade.

J'ai une relation amour-haine avec les répétitions. J'adore l'idée de m'asseoir avec tout le matériel sorti, sans la pression d'un concert à 21h. C'est l'occasion de régler les détails, de parcourir votre matos et de mettre votre maison en ordre avant que le chaos des tournées ne commence. C'est du moins la théorie. La réalité est qu'il s'agit toujours soit de créer de nouvelles chansons, soit d'apporter des changements majeurs aux morceaux existants. Étant donné que mon rôle est de mettre de l'ordre dans la programmation de la configuration du clavier, cela a tendance à être la période la plus mouvementée de toutes pour moi.

S'asseoir devant un ordinateur pour aligner la section de cordes de Dav Rossi et les rythmes programmés de Will peut être cruel lorsque le reste de l'équipe fait "Un deux, un deux..." ou allume les amplis pour s’étourdir. Pour cette raison, j'ai tendance à rester tard. Une heure de travail en silence sans interruption donne généralement plus de résultats qu'une demi-journée sans pouvoir s'entendre penser. Mais attention, cela ne vous rend jamais populaire auprès du gars qui travaille ici et qui attend de fermer la salle.

Je me souviens que cette phase de répétitions sur X&Y est la première fois que j'ai entendu Fix You. Dan Green et moi étions allés dans un studio de l'ouest de Londres pour séparer les multipistes et je retournais à la salle de répétition pour me mettre au travail. Il n'a fallu que quelques écoutes pour que cette chanson se grave à jamais dans le cerveau. Même à la première écoute, le degré auquel les gens le prendraient à cœur était tout à fait évident.

Up In Flames me fait la même chose en ce moment. C'est immense. Je l'ai entendu pour la première fois lorsque les gars faisaient les balances au iTunes festival. Apparemment, Chris avait commencé la chanson la nuit précédente, elle avait donc moins de 24 heures à ce moment-là. C'était hypnotique dans sa simplicité, mais d'une beauté dévastatrice, douloureusement magnifique. La version finale n'a rien perdu de tout cela et est un chef-d'œuvre de retenue. Elle n'a pas été bourrée d'un million d'idées et d'embellissements. Chaque partie est là simplement pour améliorer l'impact émotionnel. Je ne peux que prédire des flots de larmes.

Don’t Let It Break Your Heart ne pouvait pas se diriger dans une direction plus différente émotionnellement. C'est presque une violente affirmation de la vie. Je me souviens avoir envoyé un texto à Phil pendant les répétitions de Glastonbury lorsqu'ils ont joué pour la première fois Charlie Brown en live. J'ai été étonné de voir à quel point cela sonnait grand et vivifiant. Ils vont tout faire exploser en jouant celle là demain…

Ah oui, demain – le groupe arrive à l'heure du déjeuner pour une journée complète de répétitions. Je suppose que je ferais mieux de m'assurer que je suis prêt…

Alors depuis une salle de répétition très calme et vide, je vous souhaite bonne nuit.

R42