MOTS-triangle
A+ A A-

Roadie #42 - Blog #107

#42 et l'hibernation post-tournée

catQuel cliché choisir pour décrire l'expérience de la fin d'une tournée ?

"C'est comme descendre d'un train en marche rapide" ?
"Comme si on tirait d'un canon sur un mur de briques" ?
"Le genre de désorientation que l'on ressent lorsqu'on est secoué après un profond sommeil" ?

Autant d'expressions pratiques que j'ai utilisées dans le passé pour rendre romantique la "vie sur la route". En réalité, l'expérience est un peu plus subtile.

J'écris ces lignes depuis mon canapé au 42 Towers, environ deux semaines après les concerts de Wembley. Ce n'est que ces deux derniers jours que je suis vraiment sorti de mon hibernation. On ne se rend pas vraiment compte de l'effet de l'épuisement sur soi avant de commencer à récupérer. C'est comme être dans une pièce où le chauffage est trop fort. Vous vous sentez juste un peu épuisé, mais vous êtes trop fatigué pour savoir pourquoi, ou pour ouvrir une fenêtre et prendre un verre d'eau.

La tournée s'est terminée, la fenêtre a été ouverte et, petit à petit, je me suis sentie à nouveau presque humain. De manière assez prévisible, le moment où j'ai finalement accepté que la tournée était terminée et où j'ai échappé au sentiment que nous allions tous retourner à l'aéroport dans quelques jours s'est accompagné de l'apparition d'une nouvelle série de dates sur le site Web. C'est à peu près l'équivalent pour les roadies du symbole de la chauve-souris qui apparaît dans le ciel. Les dates en Amérique latine sont dans les cartons depuis longtemps maintenant, mais personne ne savait si cela se produirait vraiment, et surtout quand. Ne jamais rien croire tant que cela ne vient pas d'Anchorman...

Le groupe reprend également le travail en studio après s'être dispersé aux quatre vents pour une période où il n'était "pas Coldplay". (Regardons les choses en face : à l'heure où je tape, Chris doit être assis quelque part avec un sourcil froncé et une guitare acoustique, mais vous voyez ce que je veux dire...) La bonne nouvelle est que le groupe a trouvé un nouvel espace pour travailler sur les nouveaux morceaux. Tout comme la boulangerie l'était à sa naissance, cet endroit n'est actuellement qu'une coquille brisée, qui deviendra un ventre chaud dans lequel grandira le prochain petit membre de la famille de l'album.

On m'a dit que mes services seront requis cette fois-ci pendant le processus d'enregistrement. Cela signifie qu'une fois la pause terminée, je serai de retour au travail. Pas de repos pour les méchants, en effet...

J'avais commencé à écrire un blog pour résumer les concerts de Wembley, mais le canapé a gagné par deux chutes et une soumission, donc il n'a jamais été terminé. Si vous me pardonnez le fait qu'il se réfère à des événements qui, en termes d'Internet, sont de l'histoire ancienne (c'est-à-dire il y a deux semaines), je vais lui donner un coup de jeune et le poster demain.

R#42