MOTS-triangle
A+ A A-

Roadie #42 - Blog #102

#42 et le choeur Catalan

Je me souviens d’un moment l’an dernier, j’ai parlé du concert dans le stade de Tokyo. C’était une soirée folle et j’ai écrit ça:

On a l'impression que les gars sont sur une telle lancée que le système de sonorisation pourrait échouer, les lumières pourraient s'éteindre et ils continueraient de jouer, juste eux et la foule, trop pris dans le moment pour remarquer que tout avait changé... "

La foi des roadies frôle parfois la superstition - à tel point que des phrases comme “tenter le diable” ou “toucher du bois" sont courantes et prononcées sérieusement. C’est donc sans surprises que la chance de faire l'expérience des citations ci-dessus survienne une nuit avec 64 000 personnes et pleins de caméras filmant sans fin définie.

blog10201

Le groupe monte sur scène sous des acclamations absolument assourdissantes. Si certaines foules de cette tournée ont bien chanté la mélodie d'ouverture de Life In Technicolor, elles ne l'ont pas fait aussi fort que ce panel. Je suis sous la scène et je peux les entendre. Super nuit, garantie.

 

Et puis…

Soudainement, alors que le groupe frappe les accords avant le couplet de Violet Hill, quelque chose se passe clairement. Par intermittence, j'arrête de ressentir le bruit sourd de la basse à travers mes pieds. D'où je suis, je ne peux pas situer exactement ce qui se passe, mais le charabia de l'équipe audio montre clairement que le problème semble le leur.

Beaucoup de choses se passent pour que la scène soit quittée rapidement. Après Clocks, mes pieds continuent d’être remués tout du long, ce qui signifie que l’on est sur la bonne voie. Ce qui signifie également que le problème a été résolu dès la 3e chanson. Cela aurait facilement pu devenir un cauchemar gâchant tout le concert, mais il y a beaucoup de gens très expérimentés et qualifiés ici qui n'étaient pas près de laisser cela se produire.

N'oublions pas cependant qu'il y a aussi quatre gars très têtus et déterminés sur scène qui ne sont pas sur le point de laisser cela se produire non plus. Je me souviens que Jonny m'avait parlé du premier concert du groupe à Glastonbury, il y a longtemps. Ils ont été déposés à la mauvaise entrée, à des kilomètres de la scène avec seulement quelques minutes avant l’heure.

De nombreux groupes débutants auraient accepté la défaite, peut-être été un peu éviscérés, ou auraient peut-être simplement gardé ça comme histoire à raconter dans un pub. Coldplay cependant, a parcouru la largeur du site du festival avec leurs guitares, empruntés à autant de groupes qu'ils pouvaient et a fait le concert tout en essayant de reprendre leur souffle.

De nombreuses histoires tout au long de leur histoire illustrent ce trait de personnalité partagé. Les problèmes, les revers et les obstacles semblent les inciter à réussir par simple défi. Je dirais même que cela s'est renforcé avec l'âge. Ils ne lâchent rien ce soir et offrent une performance étonnamment passionnée.

Et puis enfin, nous avons soixante mille Espagnols. Ils font un bruit de moteur à réaction, voulant que le groupe continue, chassant les démons. La décision de filmer ici était due à une seule chose: le fait que la foule soit absolument stupéfiante.

Le FC Barcelone, l'équipe de football de renommée mondiale qui joue dans cette ville, a apparemment adopté Viva La Vida comme hymne non officiel. Cela signifie que beaucoup de personnes ici ce soir sont déjà bien habituées à faire entendre le "woah-oh-woah-oh-oh" du refrain pendant les matchs.

Aujourd'hui, ils l'ont chanté à l'extérieur en faisant la queue, ils l'ont chanté entre les premiers actes et ils le chantent entre les chansons ce soir. Quand la chanson elle-même entre en jeu, c’est la preuve que ce que j’ai dit de Tokyo est bien vrai. L'événement et l'émotion sont plus grands que toutes les préoccupations techniques.

Ce qui est important ici, ce sont le groupe et le public et plus encore, les chansons. C’est l’expérience partagée, la célébration communautaire de ces gens qui ressentent la même chose à ce moment. 

C’est une nuit chargée d’émotion, bien sûr.

Jamais un moment ennuyeux….

#R42