MOTS-triangle
A+ A A-

Roadie #42 - Blog #88

#42 et le dernier jour du trimestre

Notre hôtel de Vancouver est situé en face d'un chantier de construction. Dans le but d'éviter le bruit, j'ai fini par changer de chambre avant de choisir une chambre de l'autre côté du bâtiment, au 26e étage. C'est une chambre plus petite, mais elle est bien éloignée du bruit et quand vous avez passé un an dans des arènes bruyantes la plupart du temps, la paix et le calme sont un luxe - même si cela signifie s'asseoir et écouter ses oreilles bourdonner.

J'apprendrai plus tard que Dave Holmes, le manager de Coldplay, a travaillé comme bagagiste à l'hôtel où se trouve maintenant le trou bruyant en face de nous. Le premier jour, j'attends le van en regardant les bagagistes de notre hôtel et en me demandant où ils vont finir...

En fait, en parlant de Dave, le groupe faisait des photos en allant vers la scène et ils l'ont attrapé pour une photo ensemble. Mesdames et messieurs, je vous présente, George et les Zorins....

88photo1

Le premier jour à Vancouver voit le retour du soundcheck. Les spectacles de Vancouver sont filmés, il y a donc beaucoup de travail sur les caméras, pour vérifier les plans et s'assurer que les personnes chargées de l'enregistrement sont satisfaites. La dernière ville d'une tournée ressemble normalement au dernier jour d'école. L'ajout d'une batterie de caméras repousse quelque peu le soulagement.

Heureusement, le premier concert se passe très bien, laissant le groupe avec un bon spectacle en poche et un autre en cours le soir suivant. Il y a une petite fête à l'étage après. Ce n'est pas une nuit blanche de folie, loin de là - il n'y a pas seulement un concert à faire le lendemain, mais il est filmé, donc personne ne veut être à la traîne quand il le faut.

Je pars raisonnablement tôt et j'apprends le lendemain que Neill Lambert, le technicien du clavier, a tenté de rentrer à l'hôtel à pied, avant de se perdre complètement et de se retrouver au point de départ. Il est arrivé juste au moment où Chris partait, alors il a décidé de se tenir derrière une bande de fans qui attendaient de le rencontrer à son départ. On ne sait pas qui a été le plus surpris : Neill qu'il soit de retour au concert ; Chris qu'un membre de l'équipe semble attendre, ivre, avec des fans qui lui demandent un autographe ; ou les fans qui n'avaient aucune idée de qui était Neill et qui ont juste vu un type ivre à l'air débraillé demander à Chris de le ramener chez lui - ce qu'il a fait !

Le deuxième spectacle filmé est une tempête. La rumeur s'est manifestement répandue que les concerts sont filmés et la foule a envie de faire une grande performance. Ils chantent comme des anges, ils agitent leurs téléphones portables comme des ravers et c'est un concert vraiment génial, au grand soulagement de nous tous.

Inévitablement, les émotions qui suivent oscillent entre l'excitation de la sortie de l'école et la chute générale dans un gros tas. J'arrive à ce moment étrange de la tournée, où j'ai l'impression que ça ne finira jamais et je n'arrive pas à me souvenir de ce que ça fait de faire autre chose. Nous quittons l'Amérique du Nord, mais nous y retournons dans quelques semaines. J'ai l'impression que nous avons quelques jours de repos. Je vais sans doute m'habituer à être de nouveau à la maison et il sera temps de repartir faire des festivals...

Bref, je ferais mieux de faire mes bagages. Je vous laisse avec ce clip youtube d'Edmonton. Le gars à gauche a-t-il vraiment fait sa demande en mariage devant la scène B pendant The Hardest Part ? Si oui, on dirait bien qu'elle a dit oui....

Bonne chance à tous !

R#42

Plus dans cette catégorie : « Roadie #42 - Blog #86 Roadie #42 - Blog #89 »