A+ A A-

Roadie #42 - Blog #42

Celui où Roadie #42 est trop modeste pour célébrer d’être arrivé au blog #42

Un par un, les membres du groupe sautent sur scène pour les balances à Ottawa. Je n’utilise pas le verbe sauter juste parce qu’il est simple à écrire. Dix jours de repos ont rechargé, revigoré et positivement reconstruit tout le monde ici. Jonny, en particulier saute sur scène comme un boxeur montant sur le ring pour reprendre son titre. Grand sourire, comme les autres, saluant et embrassant les membres de l’équipe assis sur le bord de la scène en attendant leur arrivée. On a passé le chaos de la naissance de la tournée, on a passé les moments douloureux de révisions et de changements. On a fait une merveilleuse, même si épuisante partie européenne. Maintenant enfin, on a l’impression que tout le monde est à sa place. Les problèmes qui semblaient insurmontables au début, s’ils ne sont pas résolus sont au moins apprivoisés. Les gars qui étaient des étrangers pour chacun sont presque maintenant vieux amis. Bien sûr l’inconnu est bon pour une équipe. On a un homme charmant parmi nous qui s’appelle Maynard et qui s’occupe des écrans, draps et toiles de fonds de date en date. Il n’est pas du tout étrange, lui il est charmant. Par contre, il a un petit souci avec ses cheveux depuis qu’il s’est disputé avec un drap de quinze mètres de long.

1

Je me souviens que pendant un an, à la fin de la tournée X&Y, j’avais passé plus de temps au bord de la scène de Coldplay que j’en avais passé sur mon canapé dans mon salon. Je ne dis pas que personne n’a envie de rentrer chez lui pour rejoindre ses proches, mais je dis juste que ça commence à devenir confortable et c’est vraiment appréciable. 

Les deux premiers concerts le prouvent, alors que les gars sont à fond dedans. Je les ai déjà vus en confiance auparavant, je les ai vu en feu certains soirs. Je me demande si ce n’est pas justement ça être au top niveau? Les connaissant comme je les connais, et leur manière de ne jamais se reposer sur leurs lauriers, je m’attends à ce qu’ils se motivent encore plus. Cependant, en ce moment, c’est constamment exceptionnel soir après soir. 

Avec des concerts jusqu'à Noël, je dirais qu’on est heureux d’être là!

2

3

4

5

Plus dans cette catégorie : « Roadie #42 - Blog #14 Roadie #42 - Blog #48 »