MOTS-triangle
A+ A A-

Roadie #42 - Blog #26

#42 envoie ces mots depuis l’autoroute

Nous avons déjà fait la moitié de la route jusqu’à Berlin alors que j’écris ceci, le show à Hambourg commençant à s’estomper dans le rétroviseur.

Côté températures, on est allé d’un extrême à l’autre. La salle de spectacle de Paris semblait n’avoir aucune ventilation, rendant l’expérience semblable à un concert dans un sauna. A Hambourg, il y avait de la glace sous les planches qui couvraient la scène. Cela a tellement perturbé Chris qu’il ne se souvenait plus du début de 'Death and All His Friends'. Il a fait quelques essais sur l’intro de la chanson, essayant de se souvenir si ça commence par "Oh, summer" ou "Oh, winter". Cependant, la foule l’a tout de suite remis en place.

Il faut prendre ça comme un signe que les choses sont en train de se calmer quand on a le temps d’observer pendant un concert ce que la foule est en train de faire. Je crois qu’à Paris, Sur ‘Cemeteries of London’, des Parisiens particulièrement fous, recouverts de draps de lit, se sont installés sur les épaules de leurs copains. De toute évidence, ‘Cemeteries’ a besoin de fantômes effrayant de style Halloween. Parfaitement stupide – et j’ai applaudi. C’est à Cologne que sont apparus très probablement pour la première fois des cierges magiques sur Fix You sur cette tournée. Peut-être il y en a-t-il eu plus, mais de là ou je me trouve, je ne peux voir qu’une minuscule partie de la foule, donc j’en ai peut-être raté d’autres. C’est plus que chouette quand le public donne au groupe et aux techniciens des trucs à regarder. On voit les lumières qui clignotent, la fumée et les miroirs du concert chaque soir. Lorsque quelque chose de totalement inattendu se produit, c’est le sujet de discussion jusque tard le jour suivant. Les téléphones portables illuminés à Paris sont apparus telle une eclipse de lune, donnant à toute l’équipe de tournée quelque chose à admirer et à pointer du doigt. Je suis sûr qu’il y a encore d’autres choses similaires à venir. Soyez en certains, nous vous observerons tous.

Un autre signe que la période dingue passée à “changer le mobilier de place" pendant la setlist se calme un petit peu est le fait que le réglage des balances à Hambourg est principalement composée de reprises. M. Champion s’empare de la basse et fait un essai sur “Girls and boys” de Blur. Très vite, Guy s’installe à la batterie, Jonny s’y met aussi, et c’est parti. L’imitation de Damon Albarn par Chris prend encore plus d’ampleur grace à son tout nouveau haut de survêtement blanc offert par les organisateurs Allemands. Afin de ne pas prendre parti dans la guerre de la Britpop, juste après s’ensuit un morceau d’Oasis. Chris articulant avec difficulté "All I need are cigarettes and alcohol" a été certainement une des balances les plus inhabituelles jusqu’alors sur cette tournée. Ils en jouent plein d’autres. Ils tentent 'Fools Gold' du groupe Stone Roses puis pendant un très court instant, ils essaient un morceau de Police avant d’abandonner, raisonnablement, en concluant que c’est juste trop difficile. Peut-être devrait-on essayer de leur trouver des clubs où se produire sur leurs jours de repos pour faire uniquement des reprises? Oui mais voyez-vous, tout l’équipement devrait être installé, alors mieux vaut peut-être pas leur donner ce genre d’idées.

Je vous laisse avec quelques clichés que j’ai fait pendant Yellow à Paris juste avant la fin…
R42

1 Hamb 01

2 Hamb 02

3 Hamb 03

4 Hamb 04

5 Hamb 05

6 Hamb 06

7 Hamb 07