Epiphane
A+ A A-

Interview: Adria Petty & Alain Bibby Réalisateurs "Princes Of China"

Les co-réalisateurs du clip de Princess of China nous en racontent un peu plus à ce propos

La magnifique vidéo pour l’actuel single de Coldplay, Princess of China en duo avec Rihanna, fut co-réalisée par Adria Petty et Alan Bibby.
Nous leur avons envoyé un message pour en savoir un peu plus à ce propos.

Donc, la vidéo de Princess of China a désormais été vue 25 millions de fois depuis début juin. Vous devez être enchantés de cette réaction ?
Nous sommes épatés et enchantés.

Comment en êtes-vous venus à être impliqués dans cette vidéo ?
AP : J’avais toujours voulu faire un projet avec mon bon ami Alan Bibby. Quand Chris Martin m’a appelée pour le faire avec lui et Rihanna, je ne pouvais pas imaginer le faire sans une ligue de justiciers aux pouvoirs de super-héros. Donc j’ai téléphoné à Alan pour co-réaliser et co-concevoir. Alan est un réalisateur expérimenté mais aussi un connaisseur en culture qui s’étend jusqu’au cinéma kung fu.
AB : Il semblait que c’était l’opportunité parfaite pour collaborer sur quelque chose que nous trouvions tout deux incroyablement passionnant.

Aviez-vous beaucoup d’idées pour cette vidéo, ou le plan a-t-il toujours été ce que nous voyons dans la vidéo finie ?
Nous avions des tonnes d’idées. Mais avec un temps de tournage et de préparation limité, nous avons opté pour les idées que vous voyez dans la vidéo. Cette vidéo ressemble tout à fait à la vidéo que nous avions en tête.

Comment décririez-vous le concept de la vidéo ?
Le concept de la vidéo tournait autour d’une histoire d’amour complexe. Compliquée par les pouvoirs, les forces extérieures et une influence homme-femme dynamique. Nous voulions utiliser le format bande-annonce pour lutter contre la difficulté des caractéristiques de l'époque et la manière unique dont la chanson est écrite. Il n’y a qu’un refrain au milieu de la chanson et une longue conclusion. Nous pensions vivement que la vidéo devait montrer chacun d’entre eux dans une sorte de film évènement. L’histoire montre un genre de ronin victorieux rentrant chez lui retrouver sa geisha bien aimée, devenue quelque peu un gangster. Désormais, elle est un adversaire à sa taille et représente un papillon insaisissable.

A quel point vous êtes-vous appliqués à faire coller la vidéo aux paroles ?
AP : La seule phrase qui eu une signification pour moi fut « once upon a time … » . Montrant simplement la fantaisie de la chose dans son ensemble. Car je pense que les vidéos devraient laisser les chansons parler d’elles-mêmes.

Les influences géographiques de la vidéo semblent s’étendre au-delà de la Chine – était-ce voulu ?
Oui. Nous ne voulions pas que le monde que nous étions en train de créer soit juste exactement celui de la Chine. Nous voulions créer notre propre mélange visuel d’influences, d’une variété d’endroit et d’époques, de plein de genres différents.

Où a été filmée la vidéo ? (et combien de temps cela a-t-il pris ?)
Un jour et demi, dans les banlieues profondes de Los Angeles.

Est-ce que tout s’est déroulé comme prévu ?
Oui, miraculeusement, ça s’est vraiment passé comme nous le voulions. Nous avions une équipe au top niveau et un tas de gens géniaux dans les deux organisations, celle de Coldplay et celle de Rihanna, ce qui a vraiment garanti tout cela.

Les plans avec Rihanna et les multiples bras ont l’air particulièrement compliqués – est-ce que ça a été dur à réaliser ?
Toute une journée de travail.

Et à propos de la scène de combat à l’épée en vol ?
Avec une bonne partie de la vidéo, nous voulions rester fidèles aux effets pratiques que les films de kung fu et les épopées samurai, que nous adorons, utilisaient – donc, pour ces scènes, Chris et Rihanna étaient suspendus par des harnais et des câbles, ce qui leur permettait de littéralement flotter dans les airs. Ils étaient les deux incroyables, avec leurs propres cascades.

Comment étaient Chris et Rihanna, en travaillant avec eux ?
Chris et Rihanna étaient à la fois très professionnels et magnifiques à regarder. Nous avons prise tellement d’images géniales qu’il y aurait eu de quoi faire une seconde vidéo avec. C’était assez incroyable de les voir à la caméra.

On peut supposer qu’ajouter les effets spéciaux a pris un certain temps, après le tournage ?
C’a été un processus particulièrement complexe et compliqué, surtout que chaque personne impliquée avait d’immenses attentes. Nous avons été incroyablement chanceux de travailler avec une équipe géniale d’amis et de collaborateurs qui ont amené un niveau incroyable. Il a vraiment eu beaucoup de nuits blanches…

Est-ce que tout ça s’est terminé comme vous espériez que cela se termine ?
Oui, nous adorons cette vidéo. C’est une de nos préférées.

Pour terminer, nous demandons à toutes les personnes interviewées coldplay.com leur chanson préférée de Coldplay.
Quelle est la vôtre ?

AP : La mienne est We Never Change
AB : La mienne est the Scientist.

Connectez-vous pour commenter